Connectez-vous

Se connecter avec Facebook

ou

Vos identifiants sont incorrects.
Je me connecte Mot de passe oublié ?
Aucun compte Facebook n'est lié au site, veuillez vous inscrire.

Mot de passe oublié ?

×
Réinitialiser mon mot de passe
Nous vous enverrons un email pour la réinitialisation de votre mot de passe.
Aucun compte n'est lié à cet email.

Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS GRATUITEMENT.

Innovation / Toyota : la direction sans colonne en Europe dès 2025

Rédigé par Frédéric Kevers le 27-11-2023

La direction sans lien physique entre le volant et les roues sera introduite par Toyota sur le marché européen en 2025 avec les Toyota bZ4X et le Lexus RZ.

En soi, la direction de type « steer by wire » n’est pas nouvelle. Infiniti, marque haut de gamme de Nissan aux États-Unis, en équipait déjà sa berline familiale Q50 depuis 2013. Ce système qui permet de se passer de colonne de direction traditionnelle présente de nombreux atouts : moins de composants, masse réduite et consommation d’énergie – carburant ou électricité – réduite. Pour autant, la direction par câble n’a pas que des avantages. Jusqu’à présent, elle ne pouvait profiter de ses atouts pour des raisons légales en Europe où les constructeurs avaient l’obligation d’équiper leur véhicule d’une « direction de secours » au fonctionnement mécanique pour des raisons de sécurité. Ce qui rendait ce système onéreux également. Mais les choses ont changé.

Lisez aussi notre essai détaillé de la Toyota bZ4X AWDi

Toyota & Lexus Yoke 2025

Nouvelle loi en Europe

Désormais, l’Union européenne a revu les exigences de sécurité pour ce type d’équipements. En effet, l’instance ne réclame plus la présence d’un système mécanique et accepte le simple « doublage » des commandes via deux moteurs électriques et deux unités de contrôle. Une aubaine pour les véhicules électriques plus encore que des modèles traditionnels puisque le système steer by wire offre une liberté supplémentaire en matière de conception et d’aménagement du véhicule.

Lisez aussi notre essai du Lexus RZ 450e

Comment ça marche ?

Concrètement, une direction par câble – ou steer by wire – utilise des capteurs intégrés au volant pour envoyer des impulsions au moteur électrique qui actionne la fonction directionnelle des roues (avant et/ou arrière le cas échéant). Il est alors possible de paramétrer le volant plus facilement en termes d’angle de rotation, de résistance ou de correction automatique en corrélation avec les ADAS. Selon les goûts des uns et des autres, cela implique également un ressenti encore plus artificiel de ce qui se passe au niveau des roues directrices ou un confort accru grâce à l’isolement total des réactions des roues. Enfin, le rapport de démultiplication entre la rotation physique du volant et celle des roues autorise une plus grande liberté dans la forme du volant et favorise l’utilisation d’un yoke par exemple (déjà vu chez Tesla, Lexus ou BMW) ou du futur Hypersquare de Peugeot.

Autre atout d’un tel système, il permet de facilement attribuer d’autre fonctions au volant, comme celle d’accélération et de freinage par exemple (en poussant ou tirant le volant). Toyota a d’ailleurs testé une telle technologie baptisée Neo et destinée ) des conducteurs n’ayant plus l’usage de leurs jamabes, entre autres.

Toyota bZ4X

Lexus RZ et Toyota bZ4X

En Europe, les premiers modèles du groupe Toyota qui recevront ce système steer by wire seront les cousins Toyota bZ4X et Lexus RZ. Testé au Japon sur ce dernier, sa deuxième itération offre un angle de braquage de 200 degrés contre 180 degrés précédemment. Il faudra cependant attendre 2025 pour voir ces premiers modèles arriver.

Web Editor

AVEZ-VOUS DES QUESTIONS?
Posez-les sur notre AutoForum

Vers AutoForum

Actus

Dernières actualités recommandées